N°6 – Jésus, héros et superhéros

Newsletter AlterKhagnine numéro 6 : Jésus superstar du web

Partie 4 : Jésus, héros et superhéros

 

Bonjour à tous et bienvenue pour le sixième volet du Swag et Sainternet ! Le thème de cette semaine est donc : Jésus, héros et superhéros.

Les parallèles entre Jésus et les héros ou superhéros sont fréquents. Exemples :
d63433c5994711e090c912313b10052d_small

STAR WARS

Shmi (la mère du petit Anakin Skywalker, qui présente des dons étonnants), lorsqu’on lui demande qui est le père de l’enfant, répond :

« There was no father. I carried him, I gave birth, I raised him. I can’t explain what happened. »

Il n’y a pas eu de père. Je l’ai porté, je lui ai donné naissance, je l’ai élevé. Je ne comprends pas comment c’est arrivé.

 L’enfant sera reconnu comme étant « l’Elu », et j’en passe. Bien sûr, ce n’est pas un film SUR Jésus, d’ailleurs Anakin Skywalker deviendra plus tard le célèbre Dark Vador, passant du côté obscur de la Force… Plus vraiment christique. Mais l’essentiel n’est pas là, il est dans le fait que l’enfant doux de cœur, généreux, courageux, l’Elu, conjugue ces qualités avec une origine surnaturelle qui n’est pas sans rappeler la naissance virginale du Christ… Hasard ? Autre exemple :

SUPERMAN

Bref synopsis du film : sur une planète lointaine, un homme sage comprend qu’un astéroïde est sur le point de tous les anéantir.rs_560x415-130417062052-560.mansteel.1.jc

Il cherche à sauver son fils tout bébé, et le place dans un berceau spatial à qui il fera quitter la planète avant la catastrophe. Le petit enfant va donc descendre sur Terre, et avant de l’envoyer, son père lui dit :

« You will be different, sometimes you’ll feel like an outcast, but you’ll never be alone. You will make my strength your own. You will see my life through your eyes, as your life will be seen through mine. The son becomes the father and the father becomes the son. »

Tu seras différent des autres, et tu te sentiras parfois comme n’étant pas de ce monde, mais tu ne seras jamais seul. Tu agiras par ma force qui deviendra la tienne. Tu verras ma vie de tes yeux, et des miens je verrai la tienne. Le père devient le fils, et le fils devient le père.

Allo ? Ca vous rappelle quelque chose ? Voici un dialogue entre Superman et son amie Lois Lane :

SUPERMAN

Listen; what do you hear?

Ecoute… Qu’est-ce que tu entends ?

LOIS LANE

Nothing…

Rien du tout…

SUPERMAN

I hear everything. You wrote that the world doesn’t need a savior, but every day I hear people crying for one.

Moi, j’entends tout. Tu as écrit [dans tes articles] que le monde n’a pas besoin d’un sauveur, mais  j’entends chaque jour les hommes qui l’appellent en versant des larmes.


Sans surprise, c’est d’ailleurs toujours à Superman que Jésus est assimilé quand il s’agit d’en faire un superhéros. Et ici s’ouvre une des grandes pages de l’Internet chrétien :

SUPERJESUS

Religious-Superheroes-2

Pourquoi assimiler Jésus à un superhéros ? Vous allez comprendre : c’est la déduction logique d’un syllogisme très simple de l’Internet. Allons-y par étapes :

Etape 1 : un superhéros est un être exceptionnel, à l’origine souvent surnaturelle mais qui est en même temps humain ; il a des pouvoirs uniques lui permettant d’accomplir de grandes choses ; il séduit les foules mais se fait aussi beaucoup d’ennemis.

Etape 2 : Jésus est un être exceptionnel, à l’origine surnaturelle mais qui est en même temps humain, et qui possède des pouvoirs uniques avec lesquels il accomplit de grandes choses ; il séduit les foules mais se fait aussi des ennemis.

Etape 3 : Jésus est un superhéros.

Tadam !

Super Jésus est une figure que l’on croise moins souvent sur Internet que d’autres comme Fresco Jesus ou Story Time Jesus (se reporter aux newsletters précédentes), mais qui existe bel et bien. Super Jesus est souvent utilisé dans une mise en parallèle avec nous pauvres pécheurs ou nous dans une situation désespérée, mais on trouve également une variante herculéenne, par exemple dans cet extrait de BD ou Jésus se détache de sa croix :

JesusComic

Bon, c’est vrai que ça fait assez bizarre de voir Jésus aussi baraqué, féroce et prêt à une vengeance terrible, mais dans l’idée, ça suit le fait qu’il est exceptionnel et peut tout faire ; et puis comme vous voyez, on retrouve dans cette planche (délirante, il faut bien le dire) quelques signes bibliques :la descente de la croix s’accompagne d’un phénomène météorologique visible et impressionnant, les méchants sont punis, etc. Enfin, les méchants… Si on regarde de près (les textes sont difficilement lisibles), à qui SuperJesus met-il la pâtée ? A Apollon et Hercule. Oui. C’est une espèce de mise en scène de monothéisme vs paganisme, et Jésus, descendu de sa croix, triomphe d’un dieu et d’un demi-dieu grecs. D’ailleurs, le thème de SuperJesus se détachant de sa croix pour triompher de ses ennemis est assez récurrent, on trouve par exemple ce meme (pour la signification de meme, se reporter aux précédentes newsletters) :

super_jesus

SUPER JESUS : Et maintenant, il est où votre Satan ?

Ce meme est une espèce de réponse à une phrase que l’on entend beaucoup sur Internet, et qui est l’opposé : « Where is your god now ? » (Et maintenant, il est où votre dieu ? ») ; elle est souvent utilisée comme légende de photos  représentant des situations de « détresse » (toute relative bien sûr, type : il y a une araignée sur le rouleau de papier toilette, un nid de guêpes dans la poignée de portière de voiture, etc) ou représentant des espèces de « miracles » (des gens arrivent à faire tenir deux fourchettes à la verticale l’une sur l’autre, etc), en d’autres termes, le message est, dans l’un des cas, « Vous avez beau être chrétiens, là, personne ne peut vous aider », et dans l’autre « Moi aussi je peux en faire des trucs incroyables ». Conséquence ——-> Super Jesus vient à la rescousse.

Comme pour toute personnalité géniale, vous pouvez bien sûr vous acheter un T-SHIRT DE SUPER JESUS, disponible ICI, que voici :

jesus-my-superhero-351

Super Jésus n’est pas toujours aussi effrayant que sur les images précédentes, on en trouve des représentations qui reprennent la tradition classique, comme celle-ci :

superjesus2

Notons que le logo peut varier :

SuperJesusSuper-Jesus



On trouve aussi, comme il se doit (nous sommes quand même sur Internet) des versions plus étonnantes de Super Jesus, comme celle-ci où il est représenté en train d’accomplir simultanément trois miracles : multiplier les pains, changer l’eau en vin, et marcher sur l’eau (c’est pour ça que c’est SuperJesus !) :

Super_Jesus_by_Daowg

SUPER-JESUS-colour

Alors, finalement, qui est SuperJesus ? D’aucuns diront qu’il est assez déplaisant de voir Jésus ainsi modelé en figure moderne du superhéros hollywoodien, mais l’idée gagnerait peut-être à être renversée : les superhéros hollywoodiens sont modelés en figure unique, presque toujours venue d’un autre monde, et presque toujours pour sauver l’humanité d’une force du mal adverse…

Les superhéros, on le sait, sont un peu des figures modèles pour les enfants ; de là, quoi de plus logique que le Christ, que nous sommes tous appelés à imiter, soit le superhéros par excellence ?

Que SuperJesus soit avec vous !

Swag et saintement vôtre,

@Khagnine

Khagnine
Auteur : Khagnine

Chercheuse de fragments improbables de chrétienté sur le Net au service des Alternatives Catholiques. Je sévis aussi sur Twitter.

Partager cet article sur :  Google +  Facebook  Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.